Les Français et l’objet pub en 2017 : décryptage et impacts pour les marques

Les Français et l’objet pub en 2017 : décryptage et impacts pour les marques

 6    0

Rubrique: Les actualités des objets publicitaires

Les Français restent friands et demandeurs d’objets publicitaires. En effet, ils en possèdent 12 en moyenne selon une étude publiée en Juillet dernier et consacrée à la perception des objets pubs auprès de ces derniers. Quels sont les lieux et les occasions pour toucher le public par l’objet publicitaire ? Quelles images ont les Français des objets publicitaires et des marques qui les utilisent pour leur communication ? 

 

Objets pubs : où touchent-ils les Français ?

Cette étude réalisée par l’Institut CSA pour 2FPCO (Fédération Française des Professionnels de la Communication par l’Objet) montre tout d’abord que les objets publicitaires touchent dans, une majorité de cas, les personnes lors des événements commerciaux ou dans les magasins. L’acquisition de goodies lors des événements sportifs et culturels, à domicile ou au travail, concerne des profils plus spécifiques.

 

Objets pub : mais pourquoi sont-ils gardés par les Français ?

95 % des personnes ayant reçu un objet publicitaire, les conservent par la suite ! La première raison citée justifiant la conservation des objets pub par les Français est l’utilité. En effet, ils sont 85% à souligner cette qualité notamment concernant les post-it, les agendas, les verres et mugs ou encore les « textiles » comme les tee-shirts et polos. 

Les experts de l’objet publicitaire observent que de nombreux goodies sont possédés avec une fréquence d’utilisation régulière, voire journalière. L’utilité semble donc bien être est un critère de conservation des objets dans le temps. Dans le top 3 des objets conservés plus d’un an après leur diffusion, on retrouve les stylos publicitaires, les goodies hi-tech et connectés et les textiles. 

La deuxième raison est liée, pour un peu plus de la moitié du panel sondé (58%), à l’originalité des objets, l’amusement et l’intrigue suscitée par les cadeaux d’entreprises comme des confiseries et produits gastronomiques. Enfin l’intérêt pour son environnement est également évoqué car ils peuvent intéresser un proche ou plusieurs proches, notamment pour les plus de 50 ans.

 

Quelle est l'image des objets publicitaires auprès des Français ?

Selon les générations, l’image des objets pub varient. En effet, celle-ci est globalement positive auprès des 50-64ans et des catégories sociales populaires. Cependant une tendance à la saturation sur les goodies est à noter, notamment auprès des jeunes (18-34 ans) qui déclarent être très (voire trop) sollicités par les marques sur de nombreux événements culturels ou sportifs et à proximité d’établissements universitaires. Autre point négatif à souligner, pour une grande majorité de Français, les goodies sont sources de quelques doutes sur leur durée de vie et leur qualité. Quel est l’impact des objets publicitaires sur les marques



Quelle est l'impact des objets publicitaires sur les marques.

Cette étude montre que dans la globalité des impressions recueillies, le constat est que les objets publicitaires ont un impact sur l’émetteur puisque 75% des Français interrogés se souviennent de la marque leur offrant un cadeau publicitaire.L’impact est majoritaire positif et bénéfique pour l’image des marques auprès des jeunes. Près de 7 personnes sur 10 âgés de 25 à 34 ans, déclarent avoir une bonne opinion des marques/entreprises qui leur offrent un cadeau publicitaire. Dans près de 20% des cas, cette communication déclenchent une envie d’acheter les produits ou services de la marque chez ces derniers à condition qu’ils ne soient pas déçus par l’intérêt ou la qualité de l’objet publicitaire. 

Les commentaires sont fermé pour ce post